Accueil AVC TCC Aphasie

L'APHASIE

L'aphasie est liée à un dommage au cerveau dans les zones du langage (hémisphère gauche) survenant à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC), d'une tumeur cérébrale ou d'un traumatisme cranio-cérébral (TCC). D'abord un trouble du langage, l'aphasie présente souvent des difficultés reliées à la parole. Les perturbations peuvent concerner non seulement l'expression mais aussi la compréhension du langage. Ainsi la conversation, la lecture, l'écriture ou toute autre forme du langage peut être affectée, tout dépendant de la région de l'hémisphère gauche touché.

Deux principales zones, appelées aires, organisent le langage. L'aire de Broca est située dans la partie antérieure (avant) du cerveau et est responsable de l'expression du langage articulé. Quant à l'aspect réceptif, compréhension du langage, c'est l'aire de Wernike (partie postérieure) qui s'y consacre. Les aphasiques pourront expérimenter des difficultés dans l'une et/ou l'autre de ces fonctions du langage.

Ces diverses perturbations pourront se manifester différemment. Voici les principaux exemples reliés à cette symptomatologie spécifique :

Le manque du mot
L'accès au mot est défectueux. La personne aphasique connaît bien le sens du mot mais c'est un synonyme ou une description qui lui viendra à l'esprit.

La réduction de l'expression
Les problèmes reliés au choix et à l'utilisation des mots amèneront la personne aphasique à s'exprimer de façon réductrice. Oui et non sont les mots qu'elle utilisera le plus souvent car les phrases sont laborieuses à formuler. Ces difficultés pourront aussi se retrouver dans l'écriture.

Le trouble arthrique
C'est la prononciation qui est ici affectée. Elle est trop molle ou trop rigide mais toujours plus lente et entraîne une déformation des sons.

La paraphasie
Les mots, les syllabes ou les lettres sont interverties dans les mots. La personne pourra dire manteau pour désigner un chapeau ou encore culvitateur pour cultivateur.

Le jargon
On parle de jargon quand la personne aphasique déforme et mêle ses mots, ou même en invente de nouveaux, à tel point qu'il devient impossible de la comprendre.

La stéréotypie
Les mêmes mots ou sons sont les seuls que la personne aphasique arrive à produire et ils reviennent constamment.

Le trouble de compréhension
La personne aphasique a de la difficulté à comprendre ce que les gens lui disent même si elle entend bien. De plus, elle n'arrive pas à saisir le sens de ce qu'elle lit.
La rapidité d'action suite à l'apparition de l'aphasie sera déterminante sur l'ampleur de la récupération du langage.